Permis probatoire et stage obligatoire

Avec un permis probatoire, vous devez garder un œil sur votre solde de points.

Le stage de récupération de points, vous connaissez: vous pouvez en effectuer 1 par an, pour récupérer 4 points. Ce sont des stages “volontaires”. 

Par contre, si vous avez un permis probatoire et que vous perdez 3 points ou plus d’un coup, vous serez obligé de faire un stage de récupération de points: ce sont des stages obligatoires du permis probatoire. Attention à ne pas le faire avant la réception de la lettre 48 N, sinon il sera considéré comme un stage facultatif et gare à la sanction. 

On vous explique tout !

Vous allez d’abord recevoir une contravention qu’il faudra payer, puis la lettre 48N vous informera de l’obligation de faire un stage dans les 4 mois suivant sa réception. 

Attendez bien d’avoir reçu cette lettre avant de faire votre stage ! En effet, les points ne sont retirés sur votre permis qu’une fois la lettre 48N envoyée. Donc si vous faites un stage avant, vous ne recapitaliserez aucun points, puisqu’il ne seront pas encore perdus. 

Pour pouvoir effectuer le stage obligatoire, vous devez présenter la lettre 48N, mais si vous l’avez perdu, faites une demande de relevé d’information intégral : ça vous suffira à effectuer le stage.

La bonne nouvelle, c’est qu’après avoir participé au stage, vous avez le droit de vous faire rembourser votre amende dans un délai de 15 jours. Pour cela vous devrez envoyer une demande de remboursement et joindre:

Pour les rebels ou les phobiques administratifs qui ne veulent pas faire le stage obligatoire, sachez que vous encourez 135 euros d’amende et vous ne pourrez pas vous faire rembourser le montant de l’amende ! 

Contactez-nous